Guy Mamou Mani, vice-président du Conseil national du Numérique, tire les enseignements du rapport intitulé Croissance connectée, les PME contre-attaquent. Après être allé à la rencontre de centaines d’intervenants, compilé différentes études comparatives menées dans 12 pays d’Europe, le constat est clair : Les PME Françaises accusent un retard certain en matière de transformation numérique !  Ainsi, 2/3 des PME françaises possèdent un site Internet contre 85% en Allemagne. 5% des PME hexagonales réalisent de l’e-export, alors que certains pays européens atteignent voire dépassent les 15 à 20% ! Et pourtant, l’observateur est formel : la transformation digitale est, pour les PME, une question de survie…

 

Rattraper ce retard est essentiel. Pour y parvenir, plusieurs ingrédients doivent être réunis, au premier desquels la prise de conscience par les dirigeants de PME, souvent submergés par le quotidien, de travailler à cette digitalisation. 47% des chefs d’entreprise considèrent encore que la transformation numérique est une mode…

 

 

Parmi les 7 recommandations clés du Conseil National du Numérique on retiendra ainsi :

– La création d’un label croissance connectée, porté par le gouvernement, afin de « marketer » les bénéfices de la transformation numérique,

– Edifier un programme d’éducation et d’information, à destination des chefs d’entreprise d’abord pour les convaincre, et ensuite les aider à définir une méthode.

– Créer un écosystème local facilitant la transformation numérique en impliquant les régions (qui jouent déjà un rôle dans la dynamisation économique locale et qui sont en outre responsables de la formation professionnelle) ou les Chambres de commerce ou professionnelles.

– La création d’une plateforme unifiée pour simplifier l’accès aux aides diverses et variées, déjà disponibles mais souvent méconnues et sous-employées !

 

Simplifier, former, mutualiser les compétences, autant de leviers à actionner pour que les PME françaises entrent de plain-pied dans l’ère du numérique !

 

Et vous, que diriez-vous de commencer maintenant votre transformation en vous inspirant des conseils et avis d’experts sur mon-entreprise-numerique.fr

 

 

Mamou-Mani Guy

A propos de l'auteur :


Mamou-Mani Guy

Co-Président d’Open.
Vice-Président du CNNum et Membre du HCEfh.
Ex Président de Syntec Numérique.

Guy Mamou-Mani co-préside avec Frédéric SEBAG Groupe Open qui compte 3500 personnes, réalise 282 millions d’euros de chiffre d’affaires et fait partie des premières Entreprises de Services du Numérique françaises.

a écrit 1 articles sur Mon Entreprise Numerique.