Michel, 49 ans, DRH dans l’agro-alimentaire, a tout lu sur le RGPD.  Il sait qu’en cas de manquement aux obligations, les sanctions seront lourdes puisqu’elles atteignent 4% du chiffre d’affaires. Mais, il sait aussi que le responsable des services Informatiques est mobilisé à 100% avec ses équipes sur le dossier.

Michel pense donc que son entreprise est prête ! Mais, cet après-midi, il a oublié son téléphone mobile dans le train qui le menait au travail.  Or, il l’utilise pour imprimer et numériser CV, lettres de motivations, et grilles d’évaluations des collaborateurs via le cloud. Comme il n’a pas pensé à sécuriser son mobile avec un mot de passe, ni même activé la localisation à distance, il vient de compromettre les données des collaborateurs, des candidats et plus globalement, l’intégrité du système d’information de l’entreprise.

Le RGPD, c’est l’affaire de tous, tous les jours !

 

Notre conseil : L’impression à distance via un smartphone est une réponse à l’exigence de mobilité et de flexibilité des collaborateurs. Les données sont sécurisées à l’aide d’un système de chiffrement qui empêche l’interception des informations par des tiers.

Mais il faut assurer l’intégrité des donnés en cas de perte ou de vol du smartphone. L’utilisation d’un mot de passe est indispensable pour passer l’écran de verrouillage du mobile. En complément, il faudra, pour bénéficier au verrouillage des données à distance, activer l’option de géolocalisation.

Autant de précautions indispensables pour qu’un smartphone ne constitue pas une brèche dans votre conformité au RGPD… Les solutions (Mobile Device Management) permettent de rationaliser la gestion des flottes de smartphones dans l’entreprise.

  • Pour en savoir plus, cliquez ici
  • Pour lire l’épisode 3 sur la sécurité des données, cliquez ici

A propos de l'auteur :


L'host Marion

a écrit 11 articles sur Mon Entreprise Numerique.