Selon l’ADEME, chaque salarié français consommerait chaque année entre 70 et 85 kilos de papier ! Un chiffre qui représente près des trois quarts des déchets produits par les activités de bureau. Entre les impressions oubliées, les erreurs de configuration, les impressions inutiles, le gâchis est incontestable !

Face à un enjeu tout autant économique qu’environnemental, le recours à une imprimante à encre effaçable constitue, à coup sûr, l’une des pistes à privilégier. Chaque année, une entreprise d’une centaine de collaborateurs dépense, selon une étude de l’ADEME, entre 10 et 25000 € pour l’achat de papier. Même s’il est illusoire d’imaginer endiguer 100% du gaspillage, l’encre effaçable représente néanmoins un levier non négligeable dans différents cas de figure et ce sans changer vos habitudes :

Retraiter les impressions oubliées

Si l’on s’en réfère aux estimations du Syndicat National des supports d’Image et d’Information, les impressions inutiles (oubliées, jetées, perdues) représenteraient un coût de 300 millions d’euros par an en France. En recourant à l’encre effaçable, il serait aisé de collecter l’ensemble de ces impressions oubliées au sein de chaque département de l’entreprise afin de remettre en circulation un volume non négligeable de feuilles de papier.

Rationaliser les impressions

Lire à l’écran n’est pas toujours aisé et selon Infotrends 20% des collaborateurs impriment pour se souvenir visuellement de l’information. Pour autant, tous ces contenus qui sont imprimés pour être lus n’ont pas vocation à être conservés. Impressions d’emails, d’articles de presse, ou tout autre documents éphémères, sont autant d’occasion d’utiliser l’encre effaçable afin de pouvoir réutiliser les feuilles imprimées après lecture !

Favoriser le travail collaboratif

Lorsque plusieurs personnes interviennent dans la conception d’un document (rapport, appel d’offre, plaquette de présentation …), différentes versions successives de celui-ci sont susceptibles d’être imprimées, alors que ce dernier risque d’évoluer régulièrement jusqu’à la version finale. Grâce à l’encre effaçable, les contributeurs pourront désormais visualiser le rendu sur papier tout en ayant des usages d’impression plus éco-responsables !

Parce que la maîtrise de l’impact environnemental est tout à la fois une nécessité morale et économique, le recours à l’encre effaçable est la révolution technologique et culturelle à envisager pour repenser vos politiques d’impression. Toshiba s’est engagé sur la voie de cette révolution comme le démontre cette vidéo qui vous en apprendra davantage sur l’impression hybride : impression en noir pour les documents à conserver et à l’encre bleue effaçable pour les documents éphémères. 

A lire aussi : « MFP Hybride : Révolution technologique et culturelle ! » 

Découvrir l’imprimante à encre effaçable en vidéo :

A propos de l'auteur :




Carrefour d’information autour de la transformation numérique de votre entreprise, ce blog vous donne une vision du paysage numérique français à travers des témoignages d’experts et le partage de la perception de Toshiba et de ses partenaires.

a écrit 155 articles sur Mon Entreprise Numerique.