A compter du 1er janvier 2017, les grandes entreprises (GE > 5 000 salariés et CE > 1.5 milliards d’euros ou bilan > 2 milliards d’euros) seront les 1ères entreprises à devoir dématérialiser leurs factures.
 
En effet, elles devront à compter de cette date transmettre toutes leurs factures sous la forme électronique si elles souhaitent poursuivre leurs relations économiques avec l’Etat, les collectivités territoriales ainsi que les établissements publics.
Cette obligation, instaurée par l’ordonnance du 26 juin 2014, a pour vocation à s’appliquer à terme à toutes les entreprises selon le calendrier suivant :
– 1er janvier 2017 : Grandes Entreprises (voir conditions ci-dessus)
– 1er janvier 2018 : ETI (effectif < 5 000 salariés et CA < 1.5 milliards d’euros ou bilan < 2 milliards d’euros)
– 1er janvier 2019 : PME (effectif < 250 salariés et CA < 50 millions d’euros ou bilan < 43 millions d’euros)
– 1er janvier 2020 : TPE (effectif < 10 salariés et CA ou bilan < 2 millions d’euros)
 
Quel intérêt d’une telle mutation ?
 
Il est bien sûr multiple à commencer par une baisse significative des coûts de traitement des factures clients.
Au-delà de la simple mise en conformité avec cette nouvelle obligation, les avantages qui pourront en être retirés par l’entreprise elle-même sont nombreux à commencer par :
– Des économies directes réalisées par la dématérialisation des factures en regard de sa diffusion en mode papier (au minimum coût du papier + coût direct du traitement de la facture + classement)
Des économies indirectes car le temps ainsi dégagé permettra de l’allouer à d’autres fonctions et missions au sein de l’entreprise
Mais sa mise en place va concerner une partie importante de l’entreprise et de ses salariés de bureau en particulier.
 
Quels changements sont donc à prévoir et comment ?
 
L’intégration de ces nouvelles données n’est pas chose aisée.
Aussi pour mener à bien ce changement important dans le mode de travail, il sera préférable de le gérer sous la forme de « projet ». Car cette forme de gestion aura l’avantage d’impliquer et de coordonner tous les services concernés dans sa préparation, sa communication auprès des salariés directement concernés mais aussi des autres, et enfin de son déploiement en interne.
 

Lire la suite pour en savoir plus.

 

A propos de l'auteur :




Carrefour d’information autour de la transformation numérique de votre entreprise, ce blog vous donne une vision du paysage numérique français à travers des témoignages d’experts et le partage de la perception de Toshiba et de ses partenaires.

a écrit 156 articles sur Mon Entreprise Numerique.