La transformation numérique est en marche, ou tout du moins des entreprises toujours plus nombreuses souhaitent emprunter cette voie. Pour autant se pose la question : comment ? Car les voies sont multiples et les exemples ne cessent également de se multiplier. Sauf que chaque organisation est unique et qu’il n’y a pas deux projets identiques. Voici quelques conseils pragmatiques et exemples concrets qui méritent certainement votre attention

Démarrer petit, par un process métier

L’expérience, justement, a démontré combien les grands projets ambitieux se terminent souvent par un échec, parfois cuisant. Et un projet de transformation digitale pris dans sa globalité est un grand projet ! Sauf à s’engager dans un projet « from scratch », c’est-à-dire à partir d’une page blanche, ou alors en parallèle à un lourd projet d’entreprise de type changement de l’ERP ou migration vers le Cloud – ce qui dans les deux cas nécessite des compétences, des budgets importants et beaucoup de temps -, il est généralement conseillé de commencer par des petits projets.

Ceux-ci ont plusieurs mérites : d’abord ils sont accessibles, ils nécessitent moins de ressources, sont plus faciles à réaliser, et l’effet positif d’un succès est à prendre en compte, car il démontre que « c’est possible » et alimentera la dynamique des projets suivants. La vie est faite de petits succès, votre projet de transformation numérique également.

Notre second conseil est logiquement de se tourner vers les métiers et de débuter un projet de transformation numérique par un processus de l’un d’entre eux. Là encore, c’est le pragmatisme qui nous guide. Puisque la transformation numérique concerne en priorité les métiers et place la DSI en support, autant commencer par un projet qui aura l’aval d’un métier, accédera à son budget, et s’accompagnera de l’effet d’entraînement que nous avons déjà évoqué. De plus, l’effet sur le/les métier(s) sera décuplé…

3 exemples concrets

1 – Un premier projet de gestion documentaire

Et si votre premier projet de transformation numérique portait sur la mise en place d’une gestion des documents ? L’un des axes de la transformation numérique, c’est l’automatisation. La documentation a toujours été un domaine lourd de l’entreprise, et pourtant si nécessaire… Un projet de gestion documentaire au service d’un métier vous permettra de cumuler le service du document, la dématérialisation (numérisation) du papier et des process documentaires. Et il sera certainement le support d’un premier projet réussi.

Les domaines de la gestion documentaire sont multiples. Ils passent par l’acquisition du document et la numérisation des fichiers entrants, leur (re)traitement, la sauvegarde et l’archivage… Ils passent également par la mobilité et le cloud, deux dimensions qui aujourd’hui doivent être prises en compte dans les projets. Décidément, la gestion documentaire est un beau projet pour initier comme pour accompagner la transformation numérique de votre entreprise.

2 – Privilégier les outils innovants comme l’affichage dynamique

La communication est essentielle dans tout projet, et la transformation numérique n’y échappe pas. L’usage d’outils d’affichage dynamique participe à un double objectif : communiquer et informer, bien sûr, en diffusant vos messages numériques en toute clarté et en permanence, et attirer l’attention tant de votre équipe que des métiers, de vos dirigeants, des clients et des visiteurs.

3 – Gérer des données à l’aide des imprimantes code-barres et du RFID

Ce dernier exemple concret montre combien il est possible de s’appuyer sur des outils parfois inattendus pour accompagner la transformation numérique de l’entreprise. A commencer par accompagner l’une des premières étapes d’un projet de transformation qui va consister à réaliser l’inventaire des actifs du service et à réaffecter les éléments qui le composent dans une logique d’efficacité et d’automatisation. Accompagner ce projet va nécessiter de disposer d’outils de marquage qui facilitent la reconnaissance, la localisation et le comptage, et qui plus est en mobilité. L’utilisation d’imprimantes code-barres et d’étiquettes lisibles à distance en RFID prend ici toute sa dimension.

Documenter et communiquer

Dernier conseil, de bon sens, documentez vos projets et communiquez. D’abord, c’est une démarche d’une grande logique, qui repose sur l’information et la donnée, incontournables. Documenter un projet, c’est accompagner son cycle de vie et le rendre accessible, et s’assurer ainsi de sa continuité, et de pouvoir éventuellement faire office de rétroactivité si c’est nécessaire. Sans oublier que la gouvernance des organisations impose aujourd’hui leur documentation.

Quant à communiquer, c’est une démarche à la fois d’information, de marketing et de communication, à toutes les étapes des projets. Exploitez pour cela les supports auxquels vous avez accès : outils de communication internes, réseaux sociaux, réunions…. N’oubliez pas qu’une équipe, des métiers, des dirigeants informés participeront à la réussite de votre projet et à votre reconnaissance.

 

Ces exemples vous ont inspiré ? Alors que diriez-vous de commencer maintenant ?

A propos de l'auteur :




Carrefour d’information autour de la transformation numérique de votre entreprise, ce blog vous donne une vision du paysage numérique français à travers des témoignages d’experts et le partage de la perception de Toshiba et de ses partenaires.

a écrit 155 articles sur Mon Entreprise Numerique.